Le fruit ou le légume de la semaine : Le ti jaque!

13 juin 2017
Télécharger le podcast

Gros plan sur le Jaque, nouveau fruit à la mode, très recherché aux Etats-Unis !

Le jaquier est un arbre de la famille des Moracées, proche de l’arbre à pain.

Originaire d’Inde, il est aussi cultivé dans des pays comme le Brésil, Haïti ou en Asie du Sud-Est.

On le connaît bien à La Réunion mais il faut savoir qu’il existe plusieurs variétés :

  • Le Jaque dur dont les fruits restent fermes à maturité
  • Le Jaque Sosso, aux fruits à chair plus molle
  • Et le Jaque Miel à jus très sucré

Le jaquier commence à avoir des fruits 3 ans après la plantation.

Les fruits, qui peuvent atteindre des poids extraordinaires, poussent sur le tronc et sur les grosses branches de l’arbre.

Alors, on aime ou on n’aime pas les fruits du jaquier, car ils ont souvent une odeur forte et sucrée, un mélange d’odeur d’ananas et de mangue.

On le mange tel quel ou en confiture.

A La Réunion on préfère souvent le fruit vert, dans les caris, comme le ti’jaque boucané.

Attention, les graines sont toxiques crues, mais sont comestibles cuites quand elles sont grillées ou bouillies.

Ce fruit exotique s’est invité dans les tendances food 2017.

Il est particulièrement apprécié des végétariens.

L’engouement ne cesse de grandir chez les Américains.

Pourquoi ce succès soudain ?

Il a d’abord été adopté par la communauté végan anglo-saxonne parce qu’il constitue, une fois cuit, une excellente alternative à la viande.

Il a un très bon apport en protéines végétales, potassium, vitamines B, calcium, magnésium, phosphore, fer, soufre et est riche en glucides et en fibres.

Le ti jaque, en légume ou en fruit apporte à l’organisme les armes nécessaires pour éviter la constipation.

Si on modère l’huile dans la cuisson, le repas avec du ti jaque évite les problèmes de surpoids et apporte à l’organisme la protection nécessaire pour lutter contre les maladies liées à la nutrition.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article