Le fruit ou le légume de la semaine : le letchi de La Réunion

19 décembre 2017
Télécharger le podcast

Même si, en cette fin d'année, la production de letchi est très faible, parlons un peu de ce petit fruit, qui a obtenu, en 2012 le prestigieux label rouge reconnaissant la qualité de ce petit fruit tant attendu.

Introduit dans l'île en 1764 par Joseph François Charpentier de Cossigny de Palma, le letchi est l'un des fruits les plus apprécié des consommateurs locaux mais aussi est très prisé par les touristes.

Le pied de letchi peut atteindre 20 mètres de hauteur et quelque 8000 tonnes sont récoltés habituellement par an.

Les fleurs du letchi sont pollinisées par les abeilles, qui raffolent du nectar des fleurs et qui produiront ensuite un miel de letchis de haute qualité et réputé.

Les années de pleines productions, on trouve le petit fruit rouge en abondance sur le bord des routes ou sur les étals des marchés, à partir du mois de décembre.

Et quand on parle de letchis aux réunionnais, il pensera automatiquement à l'Est de La Réunion, et plus particulièrement aux letchis de Bras Canot à St Benoît, région de référence et propice à sa culture qui nécessite un climat chaud et humide.

Le meilleur letchi est celui qui est sucré, avec un tout petit noyau, une chair bien juteuse. Il est riche en vitamine C et en glucides.

Dans l'île, il trouve sa place nature, à la fin des repas mais aussi dans le rhum arrangé, les desserts et de plus en plus dans les préparations salées : foie gras, magret de canard ou délices de porc.

Mais c'est avant tout le fruit qui orne les tables de Noël et du Jour de l'an et malgré une saison difficile pour le letchi, on espère tous en avoir quelques branches pour la fin de l'année !

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article