Titre-restaurant : une utilisation très encadrée

15 avril 2019 - 36 vues
La plupart des informations figurent au dos de vos titres-repas, pourtant, vous n'avez sans doute pas pris le temps d'y prêter attention.
À La Réunion, chaque année, plusieurs milliers de titres-restaurant sont utilisés auprès de plusieurs centaines de restaurateurs.
Mais saviez-vous que leur utilisation est très encadrée ?
C'est le Code du travail qui régit leur emploi et la Commission nationale des titres-restaurant qui veille au grain.
Alors, vrai ou faux? Tout ce qu'il faut savoir sur le titre-restaurant, c'est ici !
Un ticket repas n’est pas forcément nominatif ? FAUX

Le bénéficiaire étant le salarié appartenant au personnel de l’entreprise, le titre-restaurant est nominatif.

" Leurs bénéficiaires sont également identifiés : seuls peuvent en être attributaires les salariés appartenant au "personnel" d’un "employeur".

De cette caractéristique découlent plusieurs conditions d’attribution sélectives des titres-restaurant. Le titre est nominatif. " précise la Commission nationale des titres-restaurant (CNTR). 

Je peux utiliser autant de titres-restaurant que je le désire sur une journée ? FAUX

L'utilisation des titres-restaurant est limitée à dix-neuf euros par jour.

On peut utiliser les titres-restaurant même quand la date indiquée sur ceux-ci est passée ? VRAI ET FAUX

Les salariés peuvent utiliser leurs titres-restaurant pendant toute la durée de validité indiquée sur ceux-ci, mais aussi pendant un délai rallongé de deux mois l'année suivante, soit jusqu'à fin février.

Source : www.ipreunion.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article