Héritage Hallyday: la justice française se saisit du dossier

03 avril 2018 - 65 vues

Le bras de fer judiciaire continue autour de l’héritage Johnny Hallyday en France. Le tribunal de grande instance de Nanterre a commencé à examiner ce vendredi 30 mars la requête des aînés du chanteur qui s’estiment lésés par rapport à son épouse et demandent le gel de ses avoirs ainsi qu’un droit de regard sur son album posthume. La décision sera rendue le 13 avril prochain.

En demandant la suspension du référé il y a quinze jours, les avocats de Laura et David Smet entendaient obtenir des informations complémentaires sur l’héritage Hallyday. Ils demandaient notamment la traduction en français du testament de Johnny rédigé en juillet 2014 en Californie.

Surtout, ils souhaitent connaître le périmètre du trust contenant le patrimoine Hallyday, ainsi que les « trustees », autrement dit les gestionnaires de ce trust. Sur ces deux dernières requêtes le clan de la veuve du chanteur disparu n’aurait pas donné satisfaction estiment les avocats de la partie adverse.

Et pour cause, donner le nom des « trustees » reviendrait a donné la clé du coffre et donc à livrer les détails de la transmission de la fortune de Johnny et les noms de celles et ceux qui en bénéficient.

Pour l’avocat de Laetitia Hallyday, tout est déjà clair et transparent dans cette affaire. Le patrimoine de l’artiste est connu de tous, a-t-il expliqué ; et d’énumérer des villas en France et aux Etats-Unis pour un montant de 30 à 35 millions d’euros, auxquelles s’ajoutent des droits artistiques entre 700 et 800 000 euros.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article